Pourquoi une monnaie locale dans l'Allier ?

LOGO SOUDICY

POURQUOI UNE MONNAIE LOCALE DANS L’ALLIER ?

 

Pour remettre en valeur la terre du Bourbonnais, déjà si riche en valeurs humaines, initiatives, histoire, culture, qualité de vie.

La monnaie locale est un outil idéal pour favoriser les rencontres et les échanges, pour créer un climat de confiance et de sécurité.

Elle encourage les circuits courts et le rapport de proximité.

Nous ne pouvons pas placer nos soudicys en bourse, ni aller les dépenser dans une grande surface. Nous sommes obligés de les dépenser auprès des artisans, des petits commerçants, des producteurs, des entreprises ancrées dans l’Allier. Une incitation pour eux à développer leur activité, à créer de nouveaux partenariats. Tous les professionnels acceptant le soudicy sont répertoriés sur une carte du département. Ils accroissent ainsi leur visibilité et leur clientèle et contribuent à une meilleure qualité du vivre ensemble.

Chaque euro converti en soudicy sera placé dans une banque éthique (la NEF) qui le garde en fonds de garantie. Cet argent ne partira plus jamais dans les paradis fiscaux pour alimenter la spéculation. Il y aura donc autant d’euros dans ce fonds que de soudicys en circulation. Cela rassure les professionnels qui peuvent toujours, le cas échéant, reconvertir leurs soudicys en euros. Et une partie est prêtée par la banque pour financer des investissements éthiques et locaux. Cela double donc l’argent disponible sur notre territoire.

Les monnaies locales permettent aussi, aux citoyens ordinaires que nous sommes, de nous poser des questions essentielles sur le nouveau monde à concevoir autour de nous. Une monnaie locale n’est pas une solution en soi, un procédé magique, mais un outil pédagogique de transformation de la pensée humaine.

Au lieu de nous sentir impuissants devant les rouages de l’économie réservés à une poignée d’initiés, la monnaie locale nous permet de nous réapproprier l’outil monétaire et donc d’avoir prise sur l’économie.

Que voulons-nous faire de notre argent, à qui voulons-nous qu’il profite ?

Utiliser une monnaie locale nous conduit donc inévitablement à aborder les thèmes du comment vivre ensemble sur notre planète.

Ceux qui ont des exigences en matière d’éthique dans leurs rapports au travail et leurs pratiques économiques sont les premiers à venir nous rejoindre.

Mais cette monnaie n’est pas destinée à un « entre-soi ». Elle est ouverte à tous.

La monnaie locale n’est pas en guerre contre l’euro. Elle n’a pas pour vocation à le remplacer. Elle lui est complémentaire.

Quel que soit notre niveau de prise de conscience, nous sommes tous en chemin, pour construire un monde meilleur, où chacun puisse trouver sa place.